Quelle taille de récupérateur d’eau de pluie prendre ?

Un récupérateur d’eau de pluie sert aussi bien pour les besoins d’une habitation que ceux du jardin ou du bétail. Ace point, il assure les mêmes fonctions qu’un fût alimentaire en plastique. Ainsi, pour tout achat d’une cuve pour récupérer l’eau de pluie, le volume de celle-ci est en fonction des besoins de l’utilisateur. D’autres paramètres non négligeables sont également à considérer.

Cet article vous offre donc l’opportunité d’avoir tous les éléments pour vous aider. Comme cela, vous pourrez définir facilement la taille appropriée de votre futur récupérateur d’eau de pluie.

Le volume adapté pour votre récupérateur d’eau de pluie

L’achat d’un récupérateur d’eau de pluie exige que trois éléments principaux doivent être étudiés au moment de choisir la cuve. Il y a d’abord le matériau, lequel peut être du polyéthylène ou du béton. Ensuite, il faut tenir compte du type d’installation. Celui-ci peut être enterré ou hors sol. Enfin, le volume de la cuve va constituer aussi un point important. Ce dernier dépend entre autres de l’usage et de votre situation géographique.

Pour connaître le volume idéal pour votre récupérateur d’eau de pluie, vous devez tenir compte de :

  • la surface de votre toit en m² qui va accueillir l’eau de pluie,
  • la pluviométrie moyenne durant l’année là où vous vous trouvez,
  • vos besoins en eau.

Savoir ses besoins en eau de pluie

La taille de la cuve dépend surtout des précipitations. Elles varient suivant les régions. En moyenne, vous pouvez recueillir 600 litres d’eau de pluie par m² de toiture sur une base annuelle. Pendant l’été, il est même possible d’arriver à obtenir jusqu’à 40 litres d’eau par m² de votre toiture.

Un utilisateur habitant dans une région plutôt sèche aura besoin d’une citerne récupératrice d’eau de pluie de grande capacité. C’est l’unique moyen pour lui de disposer une réserve d’eau les jours sans pluie. Par contre, dans les régions humides, un récupérateur d’eau de petite taille est conseillé. En effet, celui-ci se remplira presque tous les jours.

Choix du volume du récupérateur d’eau de pluie

Le choix du volume de votre cuve dépend également de l’usage que vous allez faire de l’eau récupérée. Normalement, cela se passe tout au long de l’année.

Par exemple, pour votre jardin vous arrosez peu avec moins de 50 m². Alors, une cuve de 150 à 500 litres par an serait plus que suffisant. Mais si l’arrosage devient important et dépasse les 50 m², les besoins annuels en eau s’élèvent entre 500 et 1 500 litres. Si par contre, l’eau de pluie va être affectée à un arrosage substantiel et le lavage régulier d’une voiture, il faut prévoir entre 1 500 et 3 000 litres par an.

Si en plus de l’arrosage annuel important et le lavage automobile, vous voulez aussi assez d’eau pour les besoins internes de la maison. Il s’agit surtout de vos w.c. Pour cela, vous devez impérativement choisissez une cuve pouvant vous donner entre 3000 et 6000 litres d’eau de pluie par an.

Au cas où l’eau de la piscine est à inclure, il est nécessaire d’augmenter la capacité de votre récupérateur d’eau de pluie. Par conséquent, un volume d’eau de 6 000 à 9 000 litres annuel est requis.

Éventuellement pour des contraintes budgétaires, vous êtes obligé dans un premier temps de vous suffire avec une cuve de taille réduite. Dans ce cas, vous devez tout d’abord combler vos besoins majoritaires en eau de pluie. Ensuite, vous pouvez ajouter une deuxième citerne d’eau de pluie sur une autre gouttière. Il est aussi possible d’opérer un raccordement avec la première cuve.

Vous devez vous rappeler…

Vous devez vous souvenir, surtout avant l’achat de votre récupérateur d’eau de pluie, l’objectif principal de celui-ci. En effet, il doit avant tout amoindrir autant que possible vos dépenses liées à votre consommation payante d’eau.

En outre, il peut également vous fournir une aide capitale pour couvrir vos besoins en eau. Cela peut se produire en cas d’une période de sécheresse prolongée. Dans une telle situation, l’achat d’une cuve à la taille appropriée ne doit pas constituer un obstacle.

Enfin, le prix d’un récupérateur d’eau de pluie dépend de sa taille. Cependant, il est aussi fonction du modèle, de la marque et des spécificités du système. Notez qu’il vous est normalement fourni le prix hors pose. Vous devez donc prévoir un supplément pour cela. En outre, les prix des accessoires sont à tenir compte comme les filtres, la gouttière, le raccordement, etc.

Pour terminer, en plus de la taille de votre récupérateur d’eau, vous aurez également à faire un choix sur la catégorie. Vous avez les aériens qui offrent une capacité de 200 litres à 2 000 litres. Quant aux enterrés, ils sont dotés de volumes plus importants. Ils vont de 2 000 litres jusqu’à plus de 5 000 litres.

 

Dernière mise à jour le 2024-02-06