Qu’est-ce qu’un fût de fermentation ?

Le fermenteur est un fût alimentaire servant de tonneau pour la fermentation de la bière, l’élevage du vin et la fabrication d’autres boissons contenant de l’alcool. Ce matériel alimentaire est également indispensable pour le stock d’eau de vie. Parmi les cuves en inox, en plastique ou en bois de chêne, choisissez le bon contenant en fonction des fruits à fermenter. Prenez aussi en considération d’autres facteurs d’achat tels que la capacité en litres ou encore le prix des fûts. La forme conique est un autre critère important du tonneau de fermentation. Elle facilite le brassage du moût et de l’eau à l’aide du barboteur.

L’importance du fermenteur

Dans la production d’eau de vie, le fermenteur est un matériel alimentaire garantissant la qualité de la boisson. Il permet au producteur de démontrer son savoir-faire et de justifier le prix du vin, de la bière ou de l’eau de vie.

Le producteur place le moût dans les cuves en inox ou en plastique de plusieurs litres. Il s’agit notamment de fruits auxquels de la levure en bouteille vient s’ajouter. La quantité de levures doit être proportionnelle à celle du moût contenu dans la cuve conique en inox.

La fermentation permet au moût de produire de l’alcool et de développer les arômes des vins ou des bières. Le producteur met ensuite le couvercle de la cuve en place après vérification de la température de la pièce. Elle doit être basse pour que le stock de vin ou d’eau de vie évite de chauffer. Le producteur contrôle aussi et le manomètre de la pression du tonneau.

La fermentation du moût de fruits dans une cuve conique en bois de chêne ou en inox dure plusieurs semaines jusqu’à obtention du goût et de la saveur recherchée. Le producteur vérifie la qualité des produits dans les fûts et cuves de fermentation de bière ou de vin. Il doit brasser le moût de fruits dans le fermenteur pour une meilleure distillation de l’alcool.

Cette opération permet aussi de contrôler la pression de gaz dans le fût alimentaire. La pression dans le fermenteur est élevée à cause des levures. Quant à l’ajout d’eau, elle permet d’équilibrer les arômes et la saveur du vin ou de l’eau de vie. Le même processus s’applique aussi aux bières et à la distillation de l’alcool dans l’eau de vie.

Le contrôle de la fermentation

Après plusieurs semaines de fermentation et de brassage, le producteur met en place le barboteur pour permettre l’évacuation du gaz carbonique qui se forme. Il fait baisser la pression avant de retirer le couvercle de la cuve alimentaire par mesure de sécurité. Il contrôle ensuite la température des produits stockés dans les cuves en inox ou en plastique.

La dégustation de la bière, du vin ou de l’eau de vie est une étape permettant d’en connaître le goût et les arômes. L’ajout de produits supplémentaires est possible pour améliorer la qualité des arômes.

Les accessoires du matériel alimentaire

Le couvercle du fût alimentaire et de la cuve en inox ou en plastique est généralement doté de bondes. Ces accessoires servent à fixer le robinet destiné au transfert du produit dans un tonneau en bois de chêne. Il est bon de noter que le bois de chêne est idéal pour l’élevage des vins. Cette opération permet aussi de filtrer le moût après le brassage.

Pour la bière et l’eau de vie, le transfert se fait dans une bouteille ou une dame-jeanne. Il est également possible d’opter pour des seaux en inox ou en plastique. Le choix du seau et du matériel alimentaire dépend de sa capacité, jusqu’à une dizaine de litres. Le couvercle de la bouteille ou de la dame-jeanne est mis en place avant de les disposer dans l’entrepôt destiné au stockage.

Pour réussir la fermentation, le producteur s’équipe de tout le matériel alimentaire et des accessoires destinés à préserver la qualité et les arômes du produit. Grâce à un barboteur performant, l’évacuation du gaz carbonique formé lors de la fermentation est assurée, sans altérer le goût de la bière ou du vin. Quant au robinet en inox à haute pression, il accélère le transfert du vin, de la bière et de l’eau de vie.

Le seau en plastique ou en inox permet de mélanger le moût, les levures et les arômes pour tester différentes saveurs. Comme pour l’emballage alimentaire, le seau doit respecter les normes en vigueur en matière d’hygiène et de santé.

Dernière mise à jour le 2022-02-17